« Comment les maths ont vaincus Hitler, la drôle de guerre d’Alan Turing », à ne pas manquer sur Arte

047266-000_mathegeniehitler_01-1400244310770Au moment des célébrations liés à la libération de la France en 1944 et son débarquement, voici un documentaire inédit et inattendu.  «  Comment les maths ont vaincus Hitler, la drôle de Guerre d’Alan Turing » de Denis Van Waerebeke en collaboration de Mathilde Damoisel produit par les Films d’ici est une belle surprise. Tour à tour inventif, instructif et passionnant, il parvient à nous faire découvrir sur les inventions très complexes d’un mathématicien de génie sur fond de saga historique.

f52854cc99ae1c1966b0a21d0127975b-1401290123Il raconte comment, de 1939 à 1944, dans une petite ville de la banlieue de Londres, le mathématicien Alan Turing, associé à une poignée de cruciverbistes et de joueurs d’échecs, a-t-il déjoué les plans de l’armée allemande. En construisant  de géniales machines capable de décrypter des dizaines de milliers de message allemands, il permit d’écourter la seconde guerre mondiale de deux ans.  Ce documentaire raconte cette étonnante et palpitante guerre des codes et jette un regard neuf sur des événements historiques dont on croyait tout savoir : la bataille de l’Atlantique, la campagne d’Afrique ou encore le débarquement de 1944.

640px-Alan_Turing_Aged_16Qui se souviendra d’Alan Turing ? Cet être fantasque qui ne s’est jamais pris au sérieux. Dans le film, la réalisation joue avec des images d’archives et de belles séquences d’animation  où la silhouette d’Alan Turing déambulent la tête débordante de formules mathématiques, une belle idée pour incarner ce personnage fascinant. Ce logicien, cryptographe, pionnier de l’informatique prenait le monde comme un vaste message à décrypter. Malgré son rôle important, ce brillant savant, antimilitariste et anticonformiste, fut traité de manière odieuse au lendemain du conflit : un fait divers lié à son homosexualité lui vaut des poursuites judiciaires et une castration chimique en 1952.  Retour sur le parcours hors du commun et le travail de ce héros méconnu mort en 1954 dans des circonstances encore non élucidées.

 Un beau documentaire attachant à ne pas manquer vendredi à 21h40 sur Arte.

 

Diffusion :

Vendredi 6 juin à 21h40 sur Arte

Mardi 10 juin à 8h55 sur Arte

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *