Retrouvez la nouvelle saison de « La Petite Mort » sur France TV slashtv.fr

Il y a un an débutait la série animée « La Petite Mort », produit par Agat films/Ex-nihilio et Donc voilà production, adaptée de la bande dessinée de Davy Mourier chez Delcourt. Dix épisodes d’un peu moins de cinq minutes composent la série, disponible gratuitement sur YouTube. Vous avez déjà tout vu ? Pas de panique, la seconde saison est disponible sur le site de France TV Slashtv.fr  On retrouve au casting de cette série Brigitte Lecordier, une voix qu’on a tous entendu AU MOINS une fois puisqu’elle a doublé entre autres Son Goku enfant, et plus récemment « Peepoodo » de la série « Peepoodo & The Super Fuck Friends ». Simon Astier, qu’on a pu voir dans Hero Corp, Kaamelott et le Visiteur du Futur, est aussi de la partie.

 

lapetitemortLa famille Mort est dans le commerce du trépas depuis la nuit des temps. De père en fils on se passe la faucheuse, mais voilà que l’impensable survient : une fille. Le patriarche croit d’abord à une erreur ; la Death corp. assure pourtant que la livraison est conforme. Dépité, le paternel choisit d’élever cette indésirable comme s’il s’agissait d’un garçon. Il l’inscrit dans à la Death School Academy où elle côtoie les différentes figures de la relève : Hel (mythologie nordique), Mictlantecuhtli (aztèque), Orcus (romaine)… et Patrick, un vivant victime d’une boulette administrative.

lpm_2-31« La petite mort » raconte le destin d’un jeune faucheur, incarnation de la Mort pour les vivants qui aimerait davantage devenir fleuriste que d’embrasser la funeste profession de son père. La petite mort, le personnage central, est en plein apprentissage de la vie …et surtout de la Mort avec toutes les interrogations paradoxales et existentielles que cela peut soulever.

21033

« La petite mort »,  selon son auteur, Davy Mourier,  « C’est comme si Papa et Maman Mort avaient un enfant, et que pour lui apprendre la vie ils l’envoyaient à l’école. Parce que quand on fauche la vie, c’est mieux de côtoyer les humain-e-s. » Le problème, c’est qu’elle commence à les aimer, ce qui est un peu embêtant quand on sait qu’on va faire un travail de Faucheuse plus tard. Et le pire, c’est que la Petite Mort, elle veut être fleuriste. Normalement, vu sa nature, elle ne va pas réaliser ses rêves. C’est la base de la BD.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *