« Quand Homo sapiens faisait son cinéma » à suivre sur Histoire

Ne manquez pas lundi 13 mars à 17h50 sur la chaîne Histoire, le documentaire de Pascal Cuissot et Marc Azéma « Quand Homo sapiens faisait son cinéma ». Ce film produit par MC4 Production et post-produit par Highfun,  raconte comment  des artistes préhistoriques ont laissé derrière eux une quantité d’œuvres graphiques fascinantes. Se pourrait-il que le cinématographe ait déjà été présent, quelque part dans ces peintures? Les  prémices de l’animation et de la narration cinématographique seraient elles sur les parois des cavernes ?  À l’époque, tout était réuni pour que ces images soient au cœur d’un spectacle total : une véritable séance de cinéma ! L’homo sapiens serait il le premier Homo cinématographicus ?

 050155-000_2032006_33_201Et si les hommes préhistoriques avaient imaginé le cinématographe 20 000 ans avant son invention, en 1891, par Thomas Edison ? Cette théorie que Marc Azéma avançait déjà dans son ouvrage La préhistoire du cinéma, est le point d’ancrage de ce documentaire  qui s’appuie sur de nouvelles études de l’art paléolithique. Selon sa théorie,  les parois des cavernes révéleraient  les prémices de l’animation et de la narration cinématographique. Fait troublant, les parois des grottes de Lascaux, Chauvet et autres sanctuaires préhistoriques,  comportent en effet plusieurs têtes et pattes gravées dans différentes positions,  exactement comme dans les ébauches de dessins animés.

Quand-homo-sapiens-faisait-son-cinéma-©-MC4-2C’est donc un voyage à travers 20 000 ans d’art paléolithique à la recherche des premières traces du cinématographe que propose « Quand Homo sapiens faisait son cinéma ». Pas à pas cette l’hypothèse du chercheur se confirme. Les lectures des peintures et gravures mises en scènes en utlisant des mouvements décomposés, les accidents de la roches ou les jeux de lumières nous entraîne à la source de la narration graphique. L’un des sommet de cette démonstration est lorsque un musicologue (Iégor Reznikoff)  est convié et qu’il fait le lien entre les peinture et leur emplacement en fonction de l’écho de la caverne.

Quelque chose à bien eu lieu, il y a 40 000 ans. Et s’il homosapiens était le premier Homo cinématographicus ?  Une enquête décoiffante au cœur de l’ADN culturel de l’humanité à suivre samedi soir à 20h40 sur Histoire.

Diffusion :

Lundi 13 mars à 17h50 sur Histoire

Dimanche 17 mars à 10h05 sur Histoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *