« C’est du caviar » de Sarah Lelouch en post production chez Highfun…

caviar-1-1Le court-métrage de Sarah Lelouch est actuellement en post production chez Highfun. « C’est du Caviar » ,avec les comédiens Caroline Anglade, Charlotte Gabris et Fabian Richard,, raconte l’histoire mordante d’une vengeance en huis clos. L’occasion pour elle de nous laisser découvrir son univers tour à tour intuitif et attachant. Interview à suivre…

-Comment est né le scénario de votre court-métrage «  C’est du caviar » ?

sarahL idée de ce film est né alors que je venais de terminer l écriture de mon premier long-metrage. Alors que je démarrais enfin le casting avec joie et bonheur je découvrais qu en réalité cette nouvelle étape allait être dure et longue. Il fallait que je m arme de patience et l attente devenait insupportable. Surtout pour moi qui j y suis une hyper- active. Du coup je lisais beaucoup… De livres, d articles… Et j ai découvert cette histoire de vengeance. Je l ai trouvée aussi drôle, qu intelligente, que réussie. J ai pensé tout de suite que je pourrais en faire un court-métrage. Et pour cause, l idée de m attaquer à la réalisation d un long commençait à prendre forme et  l idée de tenter de faire un petit film avant un grand était au fond très cohérent. J ai raconté l histoire de cette vengeance et mon idée d en faire un court à mes deux meilleures amies et elles m ont dit que c était évident, qu il ne fallait pas que j hésite. Le lendemain je me suis mise a l écrire.

-Quels ont été vos choix de mise en scène pour sa réalisation ?

11536096_10153466635688856_6330682953740698412_nLe principal choix de réalisation a été le parti pris du huit clos.. A ce titre il fallait réellement que j adapte à la fois l’histoire de manière à ce que visuellement le film ne soit pas répétitif. Ainsi j ai imaginé 5 décors pour un total de 13 scènes, et 13 scènes avec 13 axes de camera différents et surtout un maximum de plans pour chacune des grosses scènes du film. L autre parti pris a été celui de laisser un maximum de liberté et de confort aux comédiens. J ai l intime conviction qu une belle image et un beau cadre n a aucune raison d exister si on n’a pas d’abord de l efficacité et de la pertinence au jeu. Alors si je devais de parler de mon choix de réalisation je dirai que c était celui d une réalisation intuitive.

-Quelles ont été vos influences ?

519704197_640Bien entendu le cinema de mon père est celui qui m a le plus aidé et inspiré  pour concevoir mon premier court métrage… Comme lui j’aime le vrai, l improvisation, les contraintes. J aime aussi le cinema de Woody Allen, celui de Francois Ozon, j ai la nostalgie des films de Claude Sautet. J aime aussi les films chorales de Danielle Thompson. Et j ai adore les quelques films de Guillaume Canet, le réalisateur.

-Quel va être le parcours de « C’est du Caviar » ?

Seul l avenir nous le dira! En tout cas j espère qu il donnera envie aux personnes avec lesquelles j ai travaillé de retravailler avec moi mais j espère aussi que ce film donnera envie à toutes celles avec qui je rêve de tourner de me faire confiance..

Une réflexion au sujet de « « C’est du caviar » de Sarah Lelouch en post production chez Highfun… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *