« Banlieusards- Chanteloup-les-Vignes 40 ans d’histoire » à découvrir sur France 3….

banlieusards-40-ans-a-chanteloup-les-vignes-vign-1Si vous avez manqué la diffusion du premier épisode de la série documentaire de Michel Royer « Banlieusards- Chanteloup-les-Vignes quarante ans d’histoire » ( en 2 parties ) voici une occasion de vous rattraper, le second épisode est diffusé vendredi 21 novembre  à 23H20 sur France 3 . Ces deux films produits par Un Monde Meilleur et Artline, post produit par Highfun, racontent l’histoire de ce petit village agricole de l’ouest parisien, « Chanteloup-les-Vignes »,  qui en 1973 est obligé par décision d’état d’accueillir la construction de la cité de la Noé, une ville nouvelle de 8000 habitants sur les champs aux alentours.C’est l’histoire d’une petite ville presque comme les autres qui a su renaître de ses utopies et ses désillusions.

 14513Chanteloup-les-Vigne est créée de toutes pièces, il y a 40 ans, sur les terres d’un vieux village agricole. Sa population s’est réunie ici du jour au lendemain, autant par les hasards de la vie que par les grands desseins des urbanistes des années 60. Après bien des épreuves et des tensions en tous genres, une collectivité humaine, vivante et attachante, est née, avec ses événements, ses associations, ses figures et ses enfants qui grandissent, s’installent et s’enracinent dans ce coin de l’Ile-de-France.

CHANTELOUP5Une histoire mouvementée,  riche en péripéties et en leçons, souvent couverte par la télévision, et le cinéma.  Car Chanteloup-les-Vignes va devenir pendant quarante ans , la banlieue la plus filmée de la région parisienne. Chaque évènement étant relayé par les médias, Mathieu Kassovitz  y tourne même son film « La Haine », Chanteloup-les-Vignes traîne en permanence l’image négative d’une ville-coupe gorge prête à imploser. A ces évènements et images familières,  le réalisateur superpose son propre récit enrichis de son contexte socio-historique mais surtout des intervenants qui offre pour la première fois un visage à cette ville.

banlieusards40a_preview_2300Car c’est grâce à la vie locale et la médiation que Chanteloup semble avoir réussi à revenir de ses dérives. Sans pour autant enjoliver le portrait qu’il dresse de cette banlieue,  » Banlieusards- Chanteloup-les-Vignes, quarante ans d’histoire » est un portrait résolument vivant d’une ville nouvelle qui pour ne pas devenir vieille à su se réinventer  et tenter de se réconcilier avec elle-même.

Diffusions
 » Banlieusards – Chanteloups-les-Vignes quarante ans d’histoire » ( 2x 70 min)
Episode 1 : jeudi 20 novembre,  à 3h25 sur France 3 ( Rediffusion)
Episode 2: vendredi 21 novembre , 23h20 sur France 3

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *