Archives mensuelles : juin 2020

« Comment les chiens et les chats ont conquis le monde » en post production chez Highfun

« Comment les chiens et les chats ont conquis le monde » est une série 2x 52 min produit par Effervescence et Arte  est actuellement en post production chez Highfun. Réalisés par Jean-Baptiste Erreca et Paul-Aurélien Combre ces deux documentaires racontent à partir de découvertes scientifiques récentes, comment s’est effectuée la domestica-tion des chiens et des chats, et comment ces derniers, qui sont de pures créations de l’homme, se sont multipliés sur Terre. 

espace-sciences-rennes-cafe-champs-libres-chien-et-hommeQuelque 525 millions de chiens et 400 millions de chats domestiques, étroitement mêlés à notre quotidien, peuplent aujourd’hui la planète. Engagé il y a plus de dix mille ans au Proche-Orient, le processus de domestication du loup et du chat sauvage constitue un événement majeur de l’histoire de l’humanité. Comment l’homme a-t-il réussi à transformer le premier en chihuahua et le second en siamois ? Alors que l’on dénombre 525millions de chiens et 400 millions de chats domestiques dans le monde, ce diptyque raconte, à partir de découvertes scientifiques récentes, comment s’est effectuée la domestica-tion des chiens et des chats, et comment ces derniers, qui sont de pures créations de l’homme, se sont multipliés sur Terre.

chats_sauvagesUne équipe internationale pilotée par des chercheurs de l’Institut Jacques Monod, de l’université Paris Diderot et du CNRS, a tenté de répondre à la question en s’intéressant à l’ADN félin. Ils ont réussi à retracer leur parcours, qui commence dans le Croissant fertile, il y a environ 10 000 ans. Car contrairement à ce que l’on pourrait croire, les chats domestiques ne descendent pas des chats sauvages européens, mais des chats sauvages de cette région du Moyen-Orient, indiquent-ils dans leurs travaux, publiés dans la revue Nature Ecology & Evolution ce 19 juin 2017.

01-cat-tail« Tous les chats domestiques sont les descendants d’une race sauvage du Proche-Orient, appelée Felis silvestris lybica« , explique Eva-Maria Geigl, chercheuse CNRS à l’Institut Jacques Monod à Paris, coauteur de l’étude, interrogée par l’AFP. La production lancée en novembre 2018,a été tournée en Europe, (France, Allemagne, Hongrie, Suède…), aux Etats-Unis, ou encore au Canada.” Eric Gonzalez poursuit: “Les films expliquent aussi les rapports que les chiens et les chats ont su développer, comme aucun autre animal, avec les êtres humains.” Actuellement en montage, les deux films seront livrés prochainement.