Archives mensuelles : septembre 2015

« Spartiates » de Nicolas Wadimoff nommé aux Trophées Francophones du Long-Métrage documentaire 2015

« Spartiates », le documentaire long-métrage, de Nicolas Wadimoff  produit par Nicolas Wadimoff, Jean Golinelli et Alégria Production, vient d’être nommé aux Trophées Francophones du Long -métrage documentaire de 2015. L’occasion de revenir sur ce documentaire inattendu, sur un club d’armes artiaux mixtes fondé par Yvan Sorel, un champion qui a porté les couleurs de la France en compétition. Un moyen pour lui de transmettre par le sport , le respect et la tolérance en cité.  » Spartiates » devrait être bientôt diffusé sur France Télévision.

Image-7Le MMA est inconnu du grand public en France. Les armes artiaux mixtes, dont les valeurs éthiques ne sont pourtant plus à prouver, ont véritablement du mal à faire sa place sur notre territoire. Méthode prouvée dans beaucoup d’autre pays, celui-ci engendre beaucoup de passion permettant à ces sportifs de leur équilibre et une motivation pour se lever le matin. C’est le cas du jeune Marseillais  et ancien champion, Yvan Sorel. Le personnage principal de « Spartiate ».

Image-4Yvan Sorel, 24 ans, un homme qui s’est fait seul. Il porte à bout de bras un club de MMA (Mixed Martial Arts, un sport de combat) dans les « Quartiers Nord » de Marseille, une partie de la ville principalement connue dans les médias pour le trafic de drogue qui s’y déroule, les gangs et les kalashnikovs…Ce champion, qui a porté haut les couleurs de la France sans aucune aide, se substitue aux pouvoirs publics. Il inculque par le sport, le respect et la tolérance aux petits de la cité Bellevue. Seul, envers et contre tout, sans aucun soutien financier de l’Etat qui a délaissé ces quartiers depuis bien longtemps, il a décidé de tenter de garder les enfants et les adolescents dans le « droit chemin ».

image-1C’est un modèle de vie pour de nombreux jeunes en perte de repères. Adepte d’une pédagogie pour le moins musclée, il va devoir s’improviser naturellement mentor, philosophe et conseiller d’éducation. Il passe désormais ses journées à tenter de trouver du financement pour de nouveaux locaux, entre deux séances d’entraînement qui, selon son humeur, se suivent mais ne se ressemblent pas. Conscient d’être face à un personnage extraordinaire, le réalisateur observe les tribulations tragi-comiques de ce fighter qui est un réservoir sans fin de maximes cultes. Une formidable aventure à suivre meêm si ce sport vous est inconnu.

Nommé au Trophées Francophones du Long -métrage documentaire de 2015 et sorti en salle en Avril, il devrait être prochainement diffusé en avril sur France 2. A suivre.